Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chantier commencé jeudi 29 octobre au  matin, le but est de remplacer toute la plomberie et les évacuations de la maison, car le tout arrive au bout !!! Tuyaux percés par le vert de gris, évacuation au plomb dans un état  "impossible", presque bouché et dégageant de plus en plus d'odeurs...

Il y avait quelques incertitude à l'opération : le changement de tuyau sur l'arrivée d'eau froide et chaude du ballon de la chaudière, je rappelle que  le corps de la chaudière date de la construction début des années 60 et qu'il y a un certain niveau de calcaire, du aux fuites pendant toutes ces années...

Le reste doit mieux se passer, mais prend du temps !!!

Mercredi matin : Coupure d'eau, je me dirige vers le trottoir, car le robinet d'arrêt de l'eau est sur le trottoir à plus de 100m de la maison. La raison est que le robinet d'arrivée dans la maison est cassé... une raison de plus pour mener à bien cette opération.

Ah, oui, j'ai oublié de dire une chose  importante, j'ai envoyé toute la petite famille vivre ailleurs pendant cette opération, l'estimation de la coupure d'eau est de 2 jours, donc personne dans la maison. Quelques seaux avec de l'eau me permettront de tenir pendant ce temps. Toilette, lavage, déjeuner/diner.

L'opération débute dans la buanderie, avec le déplacement des machines dans le milieu de la pièce.


L'évacuation existante est à gauche du conduit de cheminée, au départ du plomb, qui entre dans le pvc de 40, puis de l'autre coté du mur qui repart en plomb jusqu'à la salle de bain, puis sort de la maison en pvc.


L'installation est en cuivre, et en acier, les quelques parties en acier sont pour le fioul de la chaudière, des tuyaux qui ne servent plus à rien... mais qui sont restés en place...


Tous les tuyaux sont déposés, seul reste un tuyau alimentant la chaudière en fioul. Quelques inondations sont à signaler, lors de la vidange du circuit de radiateur et la vidange du ballon, j'ai quand même eu le temps de mettre un bouchon sur la vidange du ballon, sinon, c'était la brasse dans le sous-sol.

La sortie des EU est cassée et coupée, ou l'inverse, pour un remplacement.

Au dessus, coté salle de bain, le plomb est coupé, le cuivre aussi, et les flexibles sont débranchés. De ce coté cela restera comme cela. Le reste sera refait lors de la rénovation de la salle de bain.


Coté cuisine, l'évier est retiré, puis sorti sur le tas de gravas... les tuyaux sont coupés, puis le meuble est retiré. On ne voit pas très bien, et je n'ai pas pris de photo de plus près de cet endroit mais le mur a beaucoup souffert de l'humidité, à l'endroit ou il n'y a pas de carrelage, le joint en silicone était dans un très mauvais état...

Une prise, en plein milieu, derrière le meuble de l'évier, comme on peut la voir. Je me suis toujours demandé, sur l'ancien tableau électrique, où arrivaient ces 3 fusibles où il est noté "cuisinière 380V". Donc une prise en 4 fils, 3 phases + un neutre. J'ai enlevé les 3 fusibles de l'ancien tableau, toujours existant car je n'ai pas fini l'electricité, puis j'ai retiré la prise, et mis à la place 4 dominos et refermé le tout.

Quelques morceaux de tuyaux de cuivre et pvc balancés par la fénêtre.

L'opération de dépose prend plus de temps que prévu, mais ça,  on s'en doutait, je n'ai pas besoin de le préciser !!!

L'opération se poursuit avec l'installation de la nouvelle évacuation, cette évacuation sera en diamètre 50mm, car dans notre ancienne maison, je trouvais le diamètre 40mm trop juste. Une pente de 1cm par mètre est respectée.

Comme vous le voyez, seul le petit bout sur la gauche sera en 40, car il arrive de la VMC, c'est amplement suffisant pour la condensation...

De l'autre coté du mur, en haut, la sortie de la salle de bain (ancienne) et au dessus prolongement jusquà la nouvelle salle de bain. En bas, au milieu, la sortie vers l'extérieure de la maison, pour rejoindre 3 photos au-dessus. Et en bas à gauche, vers la photo au-dessus, en passant sous le vase d'expanssion de la chaudière.

A ce stade, vendredi, fin de matinée, l'évacuation est terminée.

L'opération suivante débute, installation de la nouvelle distribution. Eau froide pour l'instant, car un peu plus de tuyaux à mettre en place...

Arrivée : en bas (pas sur la photo), remplacement du robinet cassé, puis installation d'un réducteur de pression, car nous sommes, parfois, à plus de 5 bars, donc 3 bars seront suffisants. Et encore un robinet, pour plus de souplesse.
Le chiffon bouche l'emplacement du tuyau qui sortait du mur de la maison pour arroser le jardin, par exemple...
Avec l'isolation extérieure, pas de robinet en facade, mais des fontaines à plus de 1,5 m de la maison...



L'évacuation allant à la cuisine, et le nouveau réseau d'eau en blanc.

Le matériaux : c'est du multicouches, et des raccords "QuickStep", 2 clefs plates suffisent pour le serrage, par contre aucune fuite. Les seules fuites se sont retrouvées au niveau du téflon qui permet de raccorder les robinets. Par contre, ce matérieu étant souple, il est assez difficile de faire de grandes longueurs bien droites. De plus, un coupe- tube et un outil pour préparer la surface sont nécessaires pour le mettre en oeuvre. 3 diamètres sont disponibles : 16mm, 20mm et 26mm.



Je n'utiliserai pas de PER, car cela n'est pas garanti dans le temps, entre autres inconvénients ...

Alimentation en eau froide de la chaudière :


Alimentation de la salle de bain vers la droite, et le "cercle", permet d'alimenter les deux toilettes des étages au-dessus. Un T pour 2 toilettes, ils sont branchés en série, ce qui permettra plus tard de reprendre ce début de réseau pour  l'alimenter par l'eau de pluie.

Les toilettes. Le départ pour l'autre toilette est  au-dessus.

Alimentation de l'ancienne salle de bain. Un bouchon est installé, car le temps va manquer pour aller finir à l'étage au-dessus le réseau pour la nouvelle salle de bain. 

Samedi matin, distribution eau chaude.

Alimentation de l'évier. Les tuyaux partant sur le coté sont à destinatoin du lave vaisselle.

Coté gauche, sortie de la chaudière, coté droit, alimentation des salles de bains, ancienne et nouvelle.

Voilà, plus de photo dans l'album.

Alors, le plus difficile :
- démonter les arrivées et la sortie de la chaudière, sur une chaudière de plus 40 ans, on ne sait jamais ce qui va arriver... de la rouille de partout !!!
- sur trois jours, 7 allers et retours à Leroy Merlin, je suis pas plombier, donc il est très difficile de savoir en détails ce dont on a besoin en raccords et autres bidules de plomberie...
- heureusement, la météo a été clémente, la température de la maison est descendue à 14°, ce qui n'est pas trop mal...
- la douche du samedi soir a été très, très agréable, on ne se rend pas compte à quel point nous vivons dans la facilité au niveau de l'hygiène...


L'isolation extérieure peut débuter, bien que je n'ai pas reçu la livraison de chevrons, ce sera le point à régler cette semaine...


Bon courage à tous...


Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :