Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samedi 30 mai, matin, le départ, perforateur en main, puissance de 16 joules.  J'attaque la première marche, les coups résonnent dans toute la maison, les enfants sortent et restent dehors ( trop de bruit ). Par contre, cela ne va pas aussi vite que prévu, car le  béton s'avère très dur... il me faut 45 minutes pour casser une marche... J'avais positionné des étais, au cas où l'escalier tomberait, mais ils ne servent à rien, l'escalier est solidemen fixé.


Je suis inquiet pour la fin que j'avais prévue en fin de journée...


La féraille sera coupée une fois le béton cassé. De l'autre coté, on apercoit le vestiaire de l'entrée, grave erreur pour la suite... j'aurais dû tout retirer, car cela ne faisait pas beaucoup de poussière de ce coté de l'escalier...

De l'autre côté, j'ai frolé le divorce... on ne voit même plus la couleur du sol.


En fin de journée, j'atteins enfin la fin, il reste 3 marches. Casque antibruit et gants obligatoires, tellement de vibration et de bruit, par contre je transpire à grosse goutte... j'ai mouillé le mallot comme on dit.



Je décide de laisser ces 3 marches,  car elles ne gêneront pas l'installation de l'escalier. il est  déjà 18h.


J'ai posé 2 planches sur la féraille du béton, ce qui me permet de passer dessus. Un passage avec la trançonneuse et un disque au diamant, et l'armature tombe...




Le soir dépoussiérage, puis dodo, je suis lessivé........

Le lendemain, c'est reparti.

Aprés le déplacement des meubles de la salle à manger, je trace un trait bleu,  c'est l'estimation de la coupe dans le mur pour présenter l'escalier.

Le vêtement acroché au mur masque le trou que j'avais déjà fait pour installer la prise de l'aspirateur centralisé. Cela descend au sous-sol et le tuyau est juste dans l'épaisseur du mur et ne sera pas visible après finition.


J'ai coupé le tuyau de l'aspirateur, je positionnerai un manchon pour la remise en place.


Un madrier est positionné sur la première marche de l'escalier qui descend, et contre le mur du fond (wc), cela permettra de faire glisser le nouvel escalier.


Au moment, où nous prenons l'escalier sur le balcon, nous sommes 4, et au moment de cette photo, il y a 3 heures de plus... Passage étroit en bas, impossible de passer l'escalier... A coup de marteau et de burrin, le plâtre tombe... La cage d'escalier n'est pas droite. Le plâtre fait des bosses de part et d'autres...


Nous nous retrouvons en haut.
Alors, à droite le dressing, derrière moi, les wc, et à gauche la salle de bain, puis les chambres des enfants et enfin au bout du couloir la chambre d'amis.
L'escalier, comme prévu, déborde, de ce fait il est moins raide. Ce n'est pas génant pour l'échapée (hauteur de passage pour la tête), il y a de la place, le plafond est à 2,72m. Une patte de fixation est positionnée pour prendre la température, elles seront visibles pour le moment, le sol remontera de 4 cm l'année prochaine.


En dessous, un étais soutient le tout, l'escalier ne sera pas fixé aujourd'hui, il est 18h, et il faut de nouveau dépoussiérer.

J'étais trop optimiste pour poser les 2 escaliers dans un week-end, ce n'est pas grave, le premier est en place, il reste 3 marches à casser, et j'attaque celui du sous sol.

Et c'est après avoir fini d'installer l'escalier, que je me suis dit : je vais devoir attendre de casser l'escalier d'en dessous pour retirer le madrier... coincé entre la première marche et le mur des toilettes.


Toutes les photos dans l'album.

Bon courage à tous...
Tag(s) : #Escalier

Partager cet article

Repost 0